Près de Thouars. Aurélien Airault, le « petit nouveau » du vignoble deux-sévrien

vendredi 26 mars 2021
par  TerraBotanica1

Producteur notamment pour Bouvet-Ladubay, Aurélien Airault s’est lancé seul dans la viticulture, à Cersay (Deux-Sèvres). Aujourd’hui, il est à la tête d’un chai flambant neuf et vend à l’étranger.

JPEG - 117.5 ko

Dans la longue histoire viticole thouarsaise, il est le petit nouveau. L’un des rares viticulteurs du territoire à être parti de presque rien, il y a à peine quinze ans. À la tête de 30,5 hectares répartis entre Cersay, Bouillé-Loretz et Saint-Macaire-du-Bois (Maine-et-Loire), Aurélien Airault est devenu, à 40 ans, un acteur qui compte dans le vignoble deux-sévrien et l’un des représentants d’une nouvelle génération. Sans complexe et en toute discrétion.

« On apprend sur le terrain »

La viticulture est venue un petit peu comme ça. Je n’avais aucune antériorité agricole », dit le vigneron, qui a commencé ses études par un brevet professionnel en mécanique avant de bifurquer vers l’œnologie au lycée agricole de Montreuil-Bellay. On apprend un peu tout sur le terrain. ​Surtout chez le vigneron Sébastien Prudhomme, de Mauzé-Thouarsais, qui lui a transmis les rudiments du métier et vendu sa toute première parcelle de 8 hectares, en 2005.

JPEG - 69.8 ko

« Les marques sont de plus en plus pointilleuses »

Mais ne cherchez pas son nom sur une étiquette de bouteille. Lors de mon installation, je m’étais dit que je développerai la vente directe. Mais c’est très compliqué si on n’est pas déjà installé, avec un nom, un réseau. ​Le jeune viticulteur se consacre alors à 100 % au négoce, c’est-à-dire à la vente à de grandes entreprises ou coopératives dont les vins se destinent aux grandes surfaces. Un monde souvent mal connu du public. Mon nom n’apparaît nulle part. Nous signons avec eux des contrats qui durent plusieurs années. Le négoce a une image de vin de mauvaise qualité, à cause des grandes surfaces. Mais les choses ont changé. Les marques deviennent de plus en plus pointilleuses.

Ses crémants de Loire blanc et crémant de Loire rosé, entièrement vinifiés à Cersay, partent sous l’étiquette du groupe saumurois Bouvet-Ladubay. En crémant de Loire, le cahier des charges impose des vendanges entièrement manuelles. ​Deux autres vins, le carbernet d’anjou et le rosé d’anjou, sont achetés par une société basée en Touraine.

JPEG - 92 ko

L’un des chais les plus modernes du vignoble

Depuis quatorze ans, le domaine Airault ne cesse de monter en puissance. Il a atteint l’an dernier une production de plus 2 000 hectolitres. Depuis 2005, il a acquis ou planté plus de vingt hectares de vignes. J’ai beaucoup de vignes jeunes.

Pour assurer, son développement, le jeune père de famille a réalisé un gros investissement en 2017 : la construction d’un chai tout neuf de 330 000 €. Un bâtiment de 330 m² qui s’est ajouté aux 250 m² existants. Ce qui en fait l’un des chais les plus modernes du vignoble. Quand je fais quelque chose, il faut que ce soit fonctionnel. Comme moi, je n’avais rien du tout, j’ai pu faire construire le bâtiment que je voulais. Au fil des ans, le vigneron a continuellement investi dans de nouvelles cuves thermorégulées. Il en a aujourd’hui dix-huit.

Son savoir-faire, Aurélien Airault l’a transmis comme enseignant durant plusieurs années au lycée agricole de Montreuil-Bellay, comme Sébastien Prudhomme avant lui. Un exemple pour ses cadets. Aujourd’hui, je ne regrette pas de m’être lancé seul.

JPEG - 77.3 ko

Son vin blanc s’exporte en Chine et au Québec

Aurélien Airault ne vend pas sa production uniquement en cuves pour les grands groupes. Dans le chai du viticulteur, on trouve aussi de bonnes vieilles bouteilles : ici, il produit, vinifie et embouteille du vin blanc à la propriété. Il écoule pas moins de 40 000 bouteilles de chenin blanc par an, tout de même ! Elles sont aussi étiquetées à la propriété, avec une machine toute neuve arrivée en décembre 2020. Tout est vendu à l’export », ​précise le vigneron, sous le pavillon de Nicolas Reau, le patron du Clos des Treilles, à Pompois, dont le nom est déjà plébiscité à l’étranger. Sous le nom « Attention, chenin méchant ! », son chenin blanc s’arrache au Royaume-Uni, en Chine, en Italie, en Belgique ou encore au Québec. Ces marchés-là, il ne faut pas les louper.

Le chiffre : 375 hectolitres

C’est la capacité de l’immense cuve, haute de 7,50 mètres, dont Aurélien Airault s’est récemment équipé l’été dernier.


Agenda

<<

2021

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RÉFÉRENCES


Des annonces pour mon jardin avec

labouture.fr

GIF - 11.8 ko

Joyeuses Pâques !!

DERNIERS ARTICLES

  • 2020

- Atelier "Recyclage des déchets verts : compost ou paillage"

- Atelier "Les Cactées"

- Atelier "Taille des grimpantes et vigne"

- Assemblée Générale 2020 et Pommes

  • 2019

- Art floral : Décor de Noël
- Atelier "Petits arbres fruitiers et d’ornement"
- Atelier "Engrais verts"
- Fête des plantes de Bressuire du 6 Octobre
- Pique-nique du 27 Juin
- Atelier Art floral : "Les Roses"
- Concours et expo photos "Au bord de l’eau"
- Floralies de Nantes
- Atelier "Butte de permaculture et plantation haie fruitière"
- Atelier "La santé du jardin"
- Marché de printemps à Terra Botanica ANGERS
- Atelier "Soins aux plantes d’appart"
- Atelier "Sols : Amendements / Paillages"
- Assemblée Générale 2019 et Rosiers

  • 2018

- Conférence de Pierre Donadieu
- Atelier "Couronne de Noël"
- Atelier "Bouturage de bois dormant"
- Atelier "Bulbes"
- Fête des plantes de Bressuire
- Atelier "Fougères"
- Pique-Nique du 28 Juin
- Atelier "Greffage d’agrumes"
- Concours et Expo photos "Plumes"
- Atelier "Insectes et auxiliaires"
- Art floral - Jumelage Louisiane
- Atelier "Vivaces"
- Marché aux plantes 2018
- Atelier "Plantation d’arbres"
- Atelier "Une fleur : la Rose !"

- Assemblée Générale 2018 et les champignons

  • 2017

- Art floral, Noël cuivré
- Pépifolies 2017
- Atelier "Conception de jardin"
- Atelier "Conception de jardin"(suite)
- Atelier "Orchidées"
- Fête des Plantes - Bressuire
- Atelier "Rosiers"
- Concours et Expo Photos "Insectes, Araignées et autres Invertébrés"
- Renaturation
- Bassin

  • 2016

- Artisan en herbe 2016

  • 2015

- Pépifolies 2015
- Feuillage travaillé, Mouvement du vent
- Assemblée Générale 2015 et le safran

  • 2014

- Les figuiers
- Aster et Chrysanthèmes
- Foire aux plantes à Bressuire
- Le jardin de Sébastien
- C’est quoi une greffe
- Expo photos 2015 : "Feuilles"
- Expo photos 2014 : "Fleurs Sauvages"
- Le marché Artisan en Herbe 2014
- Floralies de NANTES
- Les haies bocagères
- Qu’est-ce que je coupe ?
- Rapport d’activités 2013
- Qu’est-ce que c’est ces légumes
- Assemblée générale 2014

  • 2013

- Art floral, de neige et d’argent
- Plantations de vivaces
- Les plantes xérophiles
- Sortie du 21 Septembre
- Taille des fruitiers à noyaux
- Art’Palettes au musée Henri Barré
- Les allergies au jardin
- Sortie du 1er Juin
- Les plantes épiphytes
- Les photos de l’ONG SEF franco malgache
- Expo photos 2013 : les FRUITS
- La campagne avec la ville
- Traitements au naturel
- Tailles des arbustes à fleurs
- Art floral, la tresse du cœur
- L’ortie dans le jardin et dans l’assiette
- Rapport d’activités 2012
- Assemblée générale 2013

- Flash back !
- Le Parc Oriental de Maulévrier
- Le parc Camifolia à Chemillé
- Le parc Terra Botanica à Angers

- De l’humour aussi…
- Construction des toilettes sèches
- Musique au jardin de la Magdeleine
- 20 bonnes raisons de faire le marché "Artisan en herbe"


COURRIER :

Terra Botanica

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

Centre Prométhée

21, rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


LE SITE

optimisé pour Mozilla Firefox

résolution 1280x1024


SIÈGE :

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

21, Rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


CONTACT :

GIF - 1.2 ko

info@terrabotanica-thouars.fr


ADHÉSION

L’adhésion à l’association donne accès aux ateliers gratuitement.

Les sorties sont à tarif réduit.

Montant de l’adhésion :

de 2001 à 2012 : 11 euros

de 2013 à 2018 : 13 euros

de 2019 à 2020 : 15 euros


NOS PARTENAIRES

GIF - 3.2 ko

GIF - 8.6 ko

JPEG - 15.3 ko


GIF - 3.2 ko


GIF - 7.3 ko


GIF - 9.7 ko


GIF - 6.1 ko


GIF - 20.2 ko


GIF - 8.6 ko


GIF - 20.4 ko