La nature vous permet elle d’échapper à la morosité ambiante ?

lundi 29 mars 2021
par  TerraBotanica1

Aventurier dans son jardin de la vallée de Chevreuse, Jean-Michel Caillaud est un naturaliste avisé.

JPEG - 191.9 ko

Dans « Les lettres de mon jardin » (La Salamandre), vous racontez les mille péripéties qui surviennent sur un arpent de terre. L’aventure est à notre porte à condition de savoir la provoquer ?

Jean-Michel Caillaud : « Je vois ce jardin comme un théâtre où j’essaie de créer des scènes pour les acteurs du règne animal que je souhaite voir venir. Je suis un scénographe qui imagine des décors sans savoir quels personnages viendront, ni quelles histoires ils joueront. Dans un jardin, de la tragédie à la comédie romantique, tout peut arriver. Enfin, comme au théâtre, il y a l’unité de lieu. En nocturne, se jouent des scènes que je découvre grâce à des pièges photographiques. »

Pour participer, utilisez la fenêtre ci-dessous ou cliquez sur ce lien.

https://engage.beop.io/5ef20869c9e7…

Amplifié par la pandémie, le plaisir de jardiner concerne sept Français sur dix. De quelle façon un jardin rassure ?

« Il rassure car c’est un univers clos qui nous est familier, un lieu que l’on contribue à façonner. L’Anglais Gilbert White, naturaliste anglican du XVIIIe siècle, disait qu’il fallait demeurer trente ans au même endroit pour prétendre le connaître. Pénétrer l’intimité d’un site prend du temps. Je me souviens de vacances à Cavalaire avec mes parents durant lesquelles je pratiquais la macrophotographie. Il m’a fallu plusieurs années avant d’élargir mon champ de vision et découvrir les geckos [petit reptile du groupe des lézards, NDLR] vivaient là. Embrasser la diversité exige de changer de focale pour voir les arrière-plans, discerner le petit derrière le grand ou l’inverse. »

La fréquentation d’un jardin rend philosophe ?

« Il aide à prendre conscience de la diversité de la vie. C’est encore plus vrai en ces périodes de confinements. On prend davantage le temps d’écouter, d’observer, on plante, on sème et on attend de voir quelles pièces vont se jouer. Je suis souvent surpris par des histoires différentes de celles espérées. J’ai installé un nichoir à hulotte de 9 kg dans un arbre. La hulotte l’a snobé, en revanche c’est une élégante sittelle qui s’y est installée après avoir colmaté l’entrée avec beaucoup d’application, puisqu’elle n’a besoin que d’une petite ouverture. Un jardin, quand on y regarde bien, c’est l’anarchie totale ! »

Vous êtes très attentif à la biodiversité. Comment préserve-t-on les équilibres ?

« Au début, j’ai fait la guerre aux limaces qui ravageaient tout. Maintenant, je les laisse. La taupe creuse ses trous, les mulots font des bêtises, mais tous participent à l’équilibre. Si l’on veut des papillons, il faut des chenilles. Alors, tant pis pour les choux. J’ai découvert l’existence d’une petite mouche qui ressemble à un masque africain, d’une coccinelle particulière et d’une petite abeille sauvage qui toutes trois vivent uniquement dans les lianes de la bryone, plante grimpante aux baies toxiques. Si je l’arrache, trois espèces disparaissent du jardin. On ne peut pas aimer la nature et se transformer en tueur en série. »

À quoi ressemble votre jardin idéal ?

« Il mélange les genres : des parties ordonnées et d’autres indisciplinées, avec les orties, les herbes folles et les plantes que je laisse sans les arracher, comme les géraniums sauvages par exemple. Soucieux de la gestion de l’eau, j’ai aussi une parcelle de jardin méditerranéen avec de la rocaille. Ailleurs, des vivaces dont les fleurs mellifères attirent les butineurs. »

Un jardin reste aussi un lieu fragile. Délaissé, il se métamorphose.

« Je serais curieux de voir ce qu’il adviendrait de cet endroit. Avec un chêne qui produit chaque automne 300 kg de glands que je ramasse et les rejets multiples du tremble que j’arrache, le jardin livré à lui-même donnerait rapidement naissance à une forêt ! Pour éviter que le plaisir devienne contrainte, je m’inspire de la philosophie du « Petit traité du jardin punk », d’Éric Lenoir, où l’on apprend à investir les lieux avec un minimum d’efforts. Cette approche me plaît bien car jardiner peut devenir très chronophage. D’où la nécessité du tableau Excel pour planifier le calendrier des tâches selon les périodes de l’année. »

C’est un livre pour transmettre et apprendre à s’émerveiller sans aller au bout du monde ?

« Écrire m’a obligé à davantage de précision, car je ne suis ni ornithologue, ni entomologiste, ni botaniste. Mais je vois bien que les gens s’intéressent de plus en plus à ce qui les entoure. J’avoue une tendresse particulière pour Robert le Diable, un papillon au nom énigmatique observé pour la première fois dans mon jardin. »


Agenda

<<

2021

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RÉFÉRENCES


Des annonces pour mon jardin avec

labouture.fr

JPEG - 203.7 ko


DERNIERS ARTICLES

  • 2020

- Atelier "Recyclage des déchets verts : compost ou paillage"

- Atelier "Les Cactées"

- Atelier "Taille des grimpantes et vigne"

- Assemblée Générale 2020 et Pommes

  • 2019

- Art floral : Décor de Noël
- Atelier "Petits arbres fruitiers et d’ornement"
- Atelier "Engrais verts"
- Fête des plantes de Bressuire du 6 Octobre
- Pique-nique du 27 Juin
- Atelier Art floral : "Les Roses"
- Concours et expo photos "Au bord de l’eau"
- Floralies de Nantes
- Atelier "Butte de permaculture et plantation haie fruitière"
- Atelier "La santé du jardin"
- Marché de printemps à Terra Botanica ANGERS
- Atelier "Soins aux plantes d’appart"
- Atelier "Sols : Amendements / Paillages"
- Assemblée Générale 2019 et Rosiers

  • 2018

- Conférence de Pierre Donadieu
- Atelier "Couronne de Noël"
- Atelier "Bouturage de bois dormant"
- Atelier "Bulbes"
- Fête des plantes de Bressuire
- Atelier "Fougères"
- Pique-Nique du 28 Juin
- Atelier "Greffage d’agrumes"
- Concours et Expo photos "Plumes"
- Atelier "Insectes et auxiliaires"
- Art floral - Jumelage Louisiane
- Atelier "Vivaces"
- Marché aux plantes 2018
- Atelier "Plantation d’arbres"
- Atelier "Une fleur : la Rose !"

- Assemblée Générale 2018 et les champignons

  • 2017

- Art floral, Noël cuivré
- Pépifolies 2017
- Atelier "Conception de jardin"
- Atelier "Conception de jardin"(suite)
- Atelier "Orchidées"
- Fête des Plantes - Bressuire
- Atelier "Rosiers"
- Concours et Expo Photos "Insectes, Araignées et autres Invertébrés"
- Renaturation
- Bassin

  • 2016

- Artisan en herbe 2016

  • 2015

- Pépifolies 2015
- Feuillage travaillé, Mouvement du vent
- Assemblée Générale 2015 et le safran

  • 2014

- Les figuiers
- Aster et Chrysanthèmes
- Foire aux plantes à Bressuire
- Le jardin de Sébastien
- C’est quoi une greffe
- Expo photos 2015 : "Feuilles"
- Expo photos 2014 : "Fleurs Sauvages"
- Le marché Artisan en Herbe 2014
- Floralies de NANTES
- Les haies bocagères
- Qu’est-ce que je coupe ?
- Rapport d’activités 2013
- Qu’est-ce que c’est ces légumes
- Assemblée générale 2014

  • 2013

- Art floral, de neige et d’argent
- Plantations de vivaces
- Les plantes xérophiles
- Sortie du 21 Septembre
- Taille des fruitiers à noyaux
- Art’Palettes au musée Henri Barré
- Les allergies au jardin
- Sortie du 1er Juin
- Les plantes épiphytes
- Les photos de l’ONG SEF franco malgache
- Expo photos 2013 : les FRUITS
- La campagne avec la ville
- Traitements au naturel
- Tailles des arbustes à fleurs
- Art floral, la tresse du cœur
- L’ortie dans le jardin et dans l’assiette
- Rapport d’activités 2012
- Assemblée générale 2013

- Flash back !
- Le Parc Oriental de Maulévrier
- Le parc Camifolia à Chemillé
- Le parc Terra Botanica à Angers

- De l’humour aussi…
- Construction des toilettes sèches
- Musique au jardin de la Magdeleine
- 20 bonnes raisons de faire le marché "Artisan en herbe"


COURRIER :

Terra Botanica

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

Centre Prométhée

21, rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


LE SITE

optimisé pour Mozilla Firefox

résolution 1280x1024


SIÈGE :

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

21, Rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


CONTACT :

GIF - 1.2 ko

info@terrabotanica-thouars.fr


ADHÉSION

L’adhésion à l’association donne accès aux ateliers gratuitement.

Les sorties sont à tarif réduit.

Montant de l’adhésion :

de 2001 à 2012 : 11 euros

de 2013 à 2018 : 13 euros

de 2019 à 2020 : 15 euros


NOS PARTENAIRES

GIF - 3.2 ko

GIF - 8.6 ko

JPEG - 15.3 ko


GIF - 3.2 ko


GIF - 7.3 ko


GIF - 9.7 ko


GIF - 6.1 ko


GIF - 20.2 ko


GIF - 8.6 ko


GIF - 20.4 ko