De Bouillé-Loretz à Mauzé-Thouarsais, les vignes ont souffert de la météo

samedi 21 août 2021
par  TerraBotanica1

Entre gel, grêle, pluie et mildiou, les vignes du Thouarsais n’ont pas été épargnées cette année. Des épisodes de plus en plus marqués et fréquents.

JPEG - 186.3 ko JPEG - 135.2 ko JPEG - 163.8 ko JPEG - 113 ko JPEG - 124.7 ko JPEG - 143.7 ko JPEG - 153.8 ko

« Du mildiou comme jamais ». C’est le titre qu’a choisi le mensuel professionnel La Vigne pour son numéro du mois d’août. Avec en plus de ça un dossier sur la récolte des vignes gelées, difficile d’en douter : les viticulteurs français passent un été difficile. Dans le Thouarsais, si les professionnels du secteur ne sont pas les plus à plaindre, ils n’en sont pas moins impactés. "Ça a été une année un peu atypique"​, avoue Emmanuel Lacroix, sur son exploitation de Bouillé-Loretz. "On a commencé par le gel en avril, puis on a eu de la grêle en juin, avec des températures assez basses et une pluviométrie importante." ​

Du 1er mai au 13 août, il est ainsi tombé 256 millimètres d’eau sur les vignes de Bouillé-Loretz, et pas moins de 300 sur celles de Saint-Macaire-du-Bois. Soit presque la moitié de ce qui tombe habituellement sur toute une année. Des conditions favorables au développement des maladies de la vigne. "Il a fallu être vigilant au mois de juin, au moment de la floraison"​, explique Emmanuel Lacroix. "On a des tâches de mildiou sur les feuilles. Ce qui est important, c’est de sauver la grappe, parce que quand la maladie l’atteint, c’est foutu, la grappe sèche"​.

Lire aussi. Thouarsais : le président du Syndicat viticole intercommunal compte sur un été indien

Si le viticulteur essaie habituellement de traiter le plus tard possible, en jouant avec la météo, les pluies importantes ne lui ont guère permis ce luxe cet été. Sans pour autant aller dans l’excès : si d’autres pluies ne viennent pas lessiver les vignes, et si le producteur s’arrête là dans ses traitements, il n’en aura réalisé qu’un de plus qu’en 2020.

Par ailleurs, températures basses et gel obligent, les vendanges vont se faire attendre. "Depuis quelques années, on vendange de bonne heure à cause du réchauffement climatique"​, raconte Emmanuel Lacroix. "En 2020, on avait commencé autour du 1er septembre pour le chardonnay. Cette année, ce sera entre le 15 et le 20 : on revient sur des années normales."

Gel et grêle impactent la récolte

Les épisodes météorologiques extrêmes de cette année vont avoir des conséquences directes sur les récoltes. "Avec le gel, tous les bourgeons sortis de trois ou quatre centimètres ont gelé"​, raconte Emmanuel Lacroix. "Et les contre-bourgeons [qui ont poussé après la perte des premiers N.D.L.R.] donnent moins de raisins. On estime que la récolte sera inférieure de 50 % par rapport à une année normale." ​La grêle aussi a laissé des marques, qui pourraient se faire ressentir davantage sur le long terme.

Le « couloir de grêle » ​qui s’est abattu sur 400 mètres de large dans les vignes du domaine Lacroix le 19 juin dernier a déchiqueté les grappes qui étaient formées et laissé des plaies sur le bois de taille. "On va avoir un impact sur deux ans, parce qu’il va falloir qu’on trouve une solution pour la taille : on ne va pas pouvoir plier les baguettes [long bois laissé sur le cep après la taille pour porter les fruits N.D.L.R.] comme on le fait habituellement, parce qu’elles risqueraient de se casser"​, explique Emmanuel Lacroix.

« Une conséquence du changement climatique »

À Mauzé-Thouarsais, sur le domaine de La Roche Lambert, Sébastien Prudhomme estime de son côté à 20 ou 30 % sa perte de récolte. Un tiers des 30 hectares de son vignoble a gelé en avril. "Ça devient récurrent"​, fait remarquer le viticulteur. "Avant, on avait quelques dégâts, moins importants et plus espacés, comme en 1991, 1994 et 2007. Mais ces dernières années, on a eu des dégâts de gel en 2016, 2017, 2019 et 2021, soit quatre années sur six. Pour moi, c’est une conséquence du changement climatique. On se retrouve avec des épisodes de plus en plus marqués et qui durent." ​

Face à l’urgence climatique, les viticulteurs tentent de s’adapter. Emmanuel Lacroix a ainsi commencé il y a trois ans à implanter des couverts végétaux entre ses plants de vignes pour aérer la terre, et est passé cette année de l’usage d’intrants au désherbage mécanique. Mais Sébastien Prudhomme et lui s’accordent pour dire que les méthodes douces qui existent aujourd’hui sont imparfaites. Pour le désherbage mécanique, les deux viticulteurs ont recours à toute une panoplie d’outils à accrocher à un tracteur, n’ayant pas trouvé un outil qui puisse faire un travail satisfaisant à lui seul. "On améliore la qualité de l’eau en n’utilisant pas d’herbicides, mais on émet du CO2 avec le fuel du tracteur qui sert au désherbage mécanique"​, regrette Sébastien Prudhomme. "On résout une partie du problème, mais on en crée d’autres."


Agenda

<<

2021

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RÉFÉRENCES


Des annonces pour mon jardin avec

labouture.fr

JPEG - 203.7 ko


DERNIERS ARTICLES

  • 2020

- Atelier "Recyclage des déchets verts : compost ou paillage"

- Atelier "Les Cactées"

- Atelier "Taille des grimpantes et vigne"

- Assemblée Générale 2020 et Pommes

  • 2019

- Art floral : Décor de Noël
- Atelier "Petits arbres fruitiers et d’ornement"
- Atelier "Engrais verts"
- Fête des plantes de Bressuire du 6 Octobre
- Pique-nique du 27 Juin
- Atelier Art floral : "Les Roses"
- Concours et expo photos "Au bord de l’eau"
- Floralies de Nantes
- Atelier "Butte de permaculture et plantation haie fruitière"
- Atelier "La santé du jardin"
- Marché de printemps à Terra Botanica ANGERS
- Atelier "Soins aux plantes d’appart"
- Atelier "Sols : Amendements / Paillages"
- Assemblée Générale 2019 et Rosiers

  • 2018

- Conférence de Pierre Donadieu
- Atelier "Couronne de Noël"
- Atelier "Bouturage de bois dormant"
- Atelier "Bulbes"
- Fête des plantes de Bressuire
- Atelier "Fougères"
- Pique-Nique du 28 Juin
- Atelier "Greffage d’agrumes"
- Concours et Expo photos "Plumes"
- Atelier "Insectes et auxiliaires"
- Art floral - Jumelage Louisiane
- Atelier "Vivaces"
- Marché aux plantes 2018
- Atelier "Plantation d’arbres"
- Atelier "Une fleur : la Rose !"

- Assemblée Générale 2018 et les champignons

  • 2017

- Art floral, Noël cuivré
- Pépifolies 2017
- Atelier "Conception de jardin"
- Atelier "Conception de jardin"(suite)
- Atelier "Orchidées"
- Fête des Plantes - Bressuire
- Atelier "Rosiers"
- Concours et Expo Photos "Insectes, Araignées et autres Invertébrés"
- Renaturation
- Bassin

  • 2016

- Artisan en herbe 2016

  • 2015

- Pépifolies 2015
- Feuillage travaillé, Mouvement du vent
- Assemblée Générale 2015 et le safran

  • 2014

- Les figuiers
- Aster et Chrysanthèmes
- Foire aux plantes à Bressuire
- Le jardin de Sébastien
- C’est quoi une greffe
- Expo photos 2015 : "Feuilles"
- Expo photos 2014 : "Fleurs Sauvages"
- Le marché Artisan en Herbe 2014
- Floralies de NANTES
- Les haies bocagères
- Qu’est-ce que je coupe ?
- Rapport d’activités 2013
- Qu’est-ce que c’est ces légumes
- Assemblée générale 2014

  • 2013

- Art floral, de neige et d’argent
- Plantations de vivaces
- Les plantes xérophiles
- Sortie du 21 Septembre
- Taille des fruitiers à noyaux
- Art’Palettes au musée Henri Barré
- Les allergies au jardin
- Sortie du 1er Juin
- Les plantes épiphytes
- Les photos de l’ONG SEF franco malgache
- Expo photos 2013 : les FRUITS
- La campagne avec la ville
- Traitements au naturel
- Tailles des arbustes à fleurs
- Art floral, la tresse du cœur
- L’ortie dans le jardin et dans l’assiette
- Rapport d’activités 2012
- Assemblée générale 2013

- Flash back !
- Le Parc Oriental de Maulévrier
- Le parc Camifolia à Chemillé
- Le parc Terra Botanica à Angers

- De l’humour aussi…
- Construction des toilettes sèches
- Musique au jardin de la Magdeleine
- 20 bonnes raisons de faire le marché "Artisan en herbe"


COURRIER :

Terra Botanica

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

Centre Prométhée

21, rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


LE SITE

optimisé pour Mozilla Firefox

résolution 1280x1024


SIÈGE :

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

21, Rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


CONTACT :

GIF - 1.2 ko

info@terrabotanica-thouars.fr


ADHÉSION

L’adhésion à l’association donne accès aux ateliers gratuitement.

Les sorties sont à tarif réduit.

Montant de l’adhésion :

de 2001 à 2012 : 11 euros

de 2013 à 2018 : 13 euros

de 2019 à 2020 : 15 euros


NOS PARTENAIRES

GIF - 3.2 ko

GIF - 8.6 ko

JPEG - 15.3 ko


GIF - 3.2 ko


GIF - 7.3 ko


GIF - 9.7 ko


GIF - 6.1 ko


GIF - 20.2 ko


GIF - 8.6 ko


GIF - 20.4 ko