En Deux-Sèvres, les clés d’un scientifique pour réconcilier nature et agriculture

mercredi 3 novembre 2021
par  TerraBotanica1

JPEG - 224.4 ko

Le chercheur deux-sévrien Vincent Bretagnolle publie « Réconcilier nature et agriculture ». Un constat de l’urgence, des clés pour éviter la catastrophe.

Chercheur au CNRS à Chizé, l’écologue Vincent Bretagnolle s’est fait connaître du grand public en 2018 lorsqu’il a rendu publique la réalité scientifique de l’effondrement de la biodiversité. Dans Réconcilier nature et agriculture, il évoque les vingt-cinq dernières années qu’il a passées à travailler sur les relations entre l’agriculture et l’environnement dans la « zone-atelier » de Chizé… Passionnant.

En quoi consiste le programme que vous évoquez dans ce livre ?

Vincent Bretagnolle : « Il s’agit de réconcilier l’homme avec la nature de façon à rendre nos territoires, nos sociétés, nos modes de vie plus résilients par rapport aux défis environnementaux. Nous devons remettre du lien entre nous, les humains, les agriculteurs, les citoyens, et la nature. »

Au rang de ces défis environnementaux, vous affirmez que la préservation de la biodiversité doit être une priorité avant même le changement climatique. Son effondrement est-il si spectaculaire que ça ?

« Pour avoir une idée du déclin de la biodiversité, il suffit de se souvenir des parebrises constellés d’insectes après une route de campagne ou des papillons de nuit qui virevoltaient autour des lampes les soirs d’été, des lucioles dans les champs, des hannetons dans les prairies… Tout cela n’existe plus. »

« En trente ans, on a perdu 75 % des insectes et 40 % des oiseaux » Ce déclin est donc d’une ampleur phénoménale…

« Dans les zones agricoles, et la plaine de Chizé sur laquelle nous avons trente années de données ne fait pas exception, nous avons perdu 75 % des insectes et 40 % des oiseaux. Depuis qu’on effectue nos relevés, on perd chaque année 2 % des populations d’oiseaux. Et ça, ça ne peut pas continuer. »

Que se passera-t-il si ça continue ?

« La biodiversité et la nature sont à l’origine même de la production agricole. Dégrader nos écosystèmes à ce point-là va donc finir par poser des problèmes irréversibles aux sociétés humaines. On voit déjà apparaître, en France, des difficultés de production agricole. La crise du Covid-19 nous a montré que nos systèmes actuels ne sont pas du tout résilients : n’oublions pas que nous sommes passés tout près de la pénurie alimentaire ! »

Vous plaidez pour la « réconciliation ». Qu’entendez-vous par là ?

« Ce n’est pas seulement faire ami-ami avec les oiseaux. Il s’agit en réalité de comprendre que nos sociétés, notre alimentation, notre santé dépendent intimement de la santé des écosystèmes et qu’il nous faut non seulement arrêter immédiatement de les dégrader mais les restaurer au plus vite. »

Pour ce qui est de la biodiversité, non seulement on est dans le déni mais ce n’est même pas perçu comme un problème majeur.

Vincent Bretagnolle, chercheur au CNRS à Chizé

Est-ce possible dans le contexte économique dans lequel nous vivons ?

« La nature est très résiliente : tant qu’une espèce n’a pas disparu, il reste un espoir. On a des centaines d’exemples de restauration de milieux naturels où la nature a retrouvé son fonctionnement normal. Mais cela dépend de nous. Et là, je conçois qu’on puisse ne pas être très optimiste… »

Pourquoi ?

« Parce qu’on est dans le déni ! Sur le changement climatique, c’est évident. Mais pour ce qui est de la biodiversité, non seulement on est dans le déni mais ce n’est même pas perçu comme un problème majeur. »

Comment changer les choses ?

« Sur la zone-atelier de Chizé, nous montrons comment un territoire peut se transformer pour être plus résilient : on travaille beaucoup en ce moment pour voir comment on peut aller vers une alimentation biologique, en circuits courts, en passant par les cantines scolaires, les marchés, des jardins partagés… Nous suivons des dizaines de micro-initiatives collectives, à l’échelle des villages… »

Et pour cela, vous travaillez avec les agriculteurs…

« Oui. Et je n’ai pas trop de problème pour trouver des agriculteurs avec lesquels on peut travailler et expérimenter des choses innovantes et audacieuses. Beaucoup sont conscients que le système actuel n’est pas viable. Le problème ne vient pas d’eux mais plutôt de la profession : c’est au niveau de la filière agro-industrielle dans son ensemble que ça bloque vraiment. Mettre la pression sur les agriculteurs en tant qu’individu n’est pas la bonne voie. C’est sur la profession qu’il faut mettre la pression. Et pour cela, il n’y a que le citoyen qui puisse faire bouger les lignes, par pression sociétale. »

« Réconcilier nature et agriculture », par Vincent Bretagnolle avec Vincent Tardeux, journaliste à l’association Colibris, 288 pages, 25 €, éditions du CNRS.


Agenda

<<

2022

 

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345

Annonces

RÉFÉRENCES


Des annonces pour mon jardin avec

labouture.fr

JPEG - 96.1 ko

https://fetedelanature.com/edition-2022


DERNIERS ARTICLES

  • 2022

- Rando : "A la découverte des comestibles sauvages" -
- Art floral : "Pommes" -

  • 2020

- Atelier "Recyclage des déchets verts : compost ou paillage"

- Atelier "Les Cactées"

- Atelier "Taille des grimpantes et vigne"

- Assemblée Générale 2020 et Pommes

  • 2019

- Art floral : Décor de Noël
- Atelier "Petits arbres fruitiers et d’ornement"
- Atelier "Engrais verts"
- Fête des plantes de Bressuire du 6 Octobre
- Pique-nique du 27 Juin
- Atelier Art floral : "Les Roses"
- Concours et expo photos "Au bord de l’eau"
- Floralies de Nantes
- Atelier "Butte de permaculture et plantation haie fruitière"
- Atelier "La santé du jardin"
- Marché de printemps à Terra Botanica ANGERS
- Atelier "Soins aux plantes d’appart"
- Atelier "Sols : Amendements / Paillages"
- Assemblée Générale 2019 et Rosiers

  • 2018

- Conférence de Pierre Donadieu
- Atelier "Couronne de Noël"
- Atelier "Bouturage de bois dormant"
- Atelier "Bulbes"
- Fête des plantes de Bressuire
- Atelier "Fougères"
- Pique-Nique du 28 Juin
- Atelier "Greffage d’agrumes"
- Concours et Expo photos "Plumes"
- Atelier "Insectes et auxiliaires"
- Art floral - Jumelage Louisiane
- Atelier "Vivaces"
- Marché aux plantes 2018
- Atelier "Plantation d’arbres"
- Atelier "Une fleur : la Rose !"

- Assemblée Générale 2018 et les champignons

  • 2017

- Art floral, Noël cuivré
- Pépifolies 2017
- Atelier "Conception de jardin"
- Atelier "Conception de jardin"(suite)
- Atelier "Orchidées"
- Fête des Plantes - Bressuire
- Atelier "Rosiers"
- Concours et Expo Photos "Insectes, Araignées et autres Invertébrés"
- Renaturation
- Bassin

  • 2016

- Artisan en herbe 2016

  • 2015

- Pépifolies 2015
- Feuillage travaillé, Mouvement du vent
- Assemblée Générale 2015 et le safran

  • 2014

- Les figuiers
- Aster et Chrysanthèmes
- Foire aux plantes à Bressuire
- Le jardin de Sébastien
- C’est quoi une greffe
- Expo photos 2015 : "Feuilles"
- Expo photos 2014 : "Fleurs Sauvages"
- Le marché Artisan en Herbe 2014
- Floralies de NANTES
- Les haies bocagères
- Qu’est-ce que je coupe ?
- Rapport d’activités 2013
- Qu’est-ce que c’est ces légumes
- Assemblée générale 2014

  • 2013

- Art floral, de neige et d’argent
- Plantations de vivaces
- Les plantes xérophiles
- Sortie du 21 Septembre
- Taille des fruitiers à noyaux
- Art’Palettes au musée Henri Barré
- Les allergies au jardin
- Sortie du 1er Juin
- Les plantes épiphytes
- Les photos de l’ONG SEF franco malgache
- Expo photos 2013 : les FRUITS
- La campagne avec la ville
- Traitements au naturel
- Tailles des arbustes à fleurs
- Art floral, la tresse du cœur
- L’ortie dans le jardin et dans l’assiette
- Rapport d’activités 2012
- Assemblée générale 2013

- Flash back !
- Le Parc Oriental de Maulévrier
- Le parc Camifolia à Chemillé
- Le parc Terra Botanica à Angers

- De l’humour aussi…
- Construction des toilettes sèches
- Musique au jardin de la Magdeleine
- 20 bonnes raisons de faire le marché "Artisan en herbe"


COURRIER :

Terra Botanica

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

Centre Prométhée

21, rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


LE SITE

optimisé pour Mozilla Firefox

résolution 1280x1024


SIÈGE :

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

21, Rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


CONTACT :

GIF - 1.2 ko

info@terrabotanica-thouars.fr


ADHÉSION

L’adhésion à l’association donne accès aux ateliers gratuitement.

Les sorties sont à tarif réduit.

Montant de l’adhésion :

de 2001 à 2012 : 11 euros

de 2013 à 2018 : 13 euros

de 2019 à 2022 : 15 euros

ADHESION DE SOUTIEN

Si vous voulez nous aider dans nos actions.

2022 : 20 euros


NOS PARTENAIRES


GIF - 3.2 ko

https://thouars.fr/


GIF - 8.6 ko

https://www.facebook.com/Le-Club-de…


GIF - 7.3 ko https://www.thouars-communaute.fr/


GIF - 9.7 ko https://www.deux-sevres.fr/


JPEG - 15.3 ko https://www.artisansfleuristesdefra…


JPEG - 17.5 ko

JPEG - 11 ko

https://www.jdopaysage.fr/


JPEG - 65 ko JPEG - 5.5 ko

www.vion-environnement.fr


GIF - 6.1 ko https://www.edelweiss-sa.fr/


GIF - 20.2 ko https://www.fonteneau-paysage.fr/


GIF - 3.2 ko


GIF - 8.6 ko