Coronavirus : pour le politologue Philippe Mocellin, la crise s’apparente à une catastrophe naturelle

jeudi 30 avril 2020
par  TerraBotanica1

JPEG - 68.8 ko

JPEG - 31.3 ko

Chercheur associé au Centre d’études de coopérations juridiques interdisciplinaire de l’université de Poitiers, Philippe Mocellin prépare un essai sur la mondialisation co-écrit avec Philippe Mottet, ancien maire d’Angoulême, avec lequel il avait fait paraître l’an dernier une Introduction à la géopolitique en 50 fiches. Il revient pour nous sur les conséquences de l’épidémie de Covid-19.

La crise en cours est-elle plus grave que celle de 1929 ?

« La crise actuelle n’est pas comparable aux crises économiques classiques. Elle relève plus de la logique de catastrophe naturelle : un ouragan s’est abattu sur le monde, au travers de l’arrêt brutal de toutes les économies de la planète. À l’inverse de la crise de 2008, qui a commencé par toucher l’économie financière, celle-ci touche d’abord l’économie réelle. L’économiste Paul Sabatier indique qu’en 1929, la France a perdu 15 points de PIB en deux ans. Là, en quelques mois, on en est 8 à 10 points, c’est vertigineux. Mais l’autre différence avec 1929, c’est qu’à cette époque, on a eu affaire à une crise de la liquidité. Là, on y a répondu en mettant des milliards sur la table. La question immédiate, c’est comment réamorcer la création de richesse qui permette de rembourser cette dette ? »

Pourquoi la France paraît-elle particulièrement touchée économiquement ?

« Les crises n’affectent pas les pays de la même manière au regard de leurs propres fragilités. Nous avons une économie de services dominante en France, contrairement à l’Allemagne qui bénéficie d’une armature industrielle plus conséquente. Le poids des services dans l’économie se révèle dans ces circonstances une faiblesse. C’était le contraire en 1929 : la France était alors moins touchée par le chômage que l’Allemagne car elle était moins industrialisée et encore très “ rurale ”. Les grands perdants du confinement, ça va être le tourisme et l’économie du ludique. »

Une telle crise était-elle prévisible ?

« J’ai travaillé sur beaucoup de rapports. Des pandémies ont été imaginées mais elles partaient de l’hypothèse d’une guerre bactériologique ou d’un virus tueur, causant une mortalité massive. Mais un virus comme celui-là, qui grignote l’économie de l’intérieur, je n’avais jamais lu ça nulle part. » N’exagère-t-on pas lorsqu’on dit que le monde économique d’après-crise n’aura plus rien à voir avec celui d’avant ?

« On entend tellement de choses sur le sujet, on est presque parfois dans l’hystérie. C’est normal que chacun se projette dans l’avenir : on a tellement envie de sortir de la situation actuelle. Mais les questions qu’on se pose, elles étaient déjà posées avant la crise : le capitalisme financier à bout de souffle, la nécessité d’une relocalisation industrielle, comment réinventer la démocratie. Ce que j’appelle pour résumer les 3D : la désindustrialisation, le déclassement social, la dépendance économique… La crise met ces sujets à nu et sert de révélateur. Ce que je sais, c’est que certaines convictions en sortent renforcées : aller vers plus de sobriété, plus de coopération, le rôle important que doivent jouer les territoires, et la nécessité de faire coexister État nation et Europe. »


Agenda

<<

2020

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311

Annonces

RÉFÉRENCES


Des annonces pour mon jardin avec

labouture.fr

JPEG - 203.7 ko

Bientôt l’automne : la saison des courges !

DERNIERS ARTICLES

  • 2020

- Atelier "Recyclage des déchets verts : compost ou paillage"

- Atelier "Les Cactées"

- Atelier "Taille des grimpantes et vigne"

- Assemblée Générale 2020 et Pommes

  • 2019

- Art floral : Décor de Noël
- Atelier "Petits arbres fruitiers et d’ornement"
- Atelier "Engrais verts"
- Fête des plantes de Bressuire du 6 Octobre
- Pique-nique du 27 Juin
- Atelier Art floral : "Les Roses"
- Concours et expo photos "Au bord de l’eau"
- Floralies de Nantes
- Atelier "Butte de permaculture et plantation haie fruitière"
- Atelier "La santé du jardin"
- Marché de printemps à Terra Botanica ANGERS
- Atelier "Soins aux plantes d’appart"
- Atelier "Sols : Amendements / Paillages"
- Assemblée Générale 2019 et Rosiers

  • 2018

- Conférence de Pierre Donadieu
- Atelier "Couronne de Noël"
- Atelier "Bouturage de bois dormant"
- Atelier "Bulbes"
- Fête des plantes de Bressuire
- Atelier "Fougères"
- Pique-Nique du 28 Juin
- Atelier "Greffage d’agrumes"
- Concours et Expo photos "Plumes"
- Atelier "Insectes et auxiliaires"
- Art floral - Jumelage Louisiane
- Atelier "Vivaces"
- Marché aux plantes 2018
- Atelier "Plantation d’arbres"
- Atelier "Une fleur : la Rose !"

- Assemblée Générale 2018 et les champignons

  • 2017

- Art floral, Noël cuivré
- Pépifolies 2017
- Atelier "Conception de jardin"
- Atelier "Conception de jardin"(suite)
- Atelier "Orchidées"
- Fête des Plantes - Bressuire
- Atelier "Rosiers"
- Concours et Expo Photos "Insectes, Araignées et autres Invertébrés"
- Renaturation
- Bassin

  • 2016

- Artisan en herbe 2016

  • 2015

- Pépifolies 2015
- Feuillage travaillé, Mouvement du vent
- Assemblée Générale 2015 et le safran

  • 2014

- Les figuiers
- Aster et Chrysanthèmes
- Foire aux plantes à Bressuire
- Le jardin de Sébastien
- C’est quoi une greffe
- Expo photos 2015 : "Feuilles"
- Expo photos 2014 : "Fleurs Sauvages"
- Le marché Artisan en Herbe 2014
- Floralies de NANTES
- Les haies bocagères
- Qu’est-ce que je coupe ?
- Rapport d’activités 2013
- Qu’est-ce que c’est ces légumes
- Assemblée générale 2014

  • 2013

- Art floral, de neige et d’argent
- Plantations de vivaces
- Les plantes xérophiles
- Sortie du 21 Septembre
- Taille des fruitiers à noyaux
- Art’Palettes au musée Henri Barré
- Les allergies au jardin
- Sortie du 1er Juin
- Les plantes épiphytes
- Les photos de l’ONG SEF franco malgache
- Expo photos 2013 : les FRUITS
- La campagne avec la ville
- Traitements au naturel
- Tailles des arbustes à fleurs
- Art floral, la tresse du cœur
- L’ortie dans le jardin et dans l’assiette
- Rapport d’activités 2012
- Assemblée générale 2013

- Flash back !
- Le Parc Oriental de Maulévrier
- Le parc Camifolia à Chemillé
- Le parc Terra Botanica à Angers

- De l’humour aussi…
- Construction des toilettes sèches
- Musique au jardin de la Magdeleine
- 20 bonnes raisons de faire le marché "Artisan en herbe"


COURRIER :

Terra Botanica

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

Centre Prométhée

21, rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


LE SITE

optimisé pour Mozilla Firefox

résolution 1280x1024


SIÈGE :

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

21, Rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


CONTACT :

GIF - 1.2 ko

info@terrabotanica-thouars.fr


ADHÉSION

L’adhésion à l’association donne accès aux ateliers gratuitement.

Les sorties sont à tarif réduit.

Montant de l’adhésion :

de 2001 à 2012 : 11 euros

de 2013 à 2018 : 13 euros

de 2019 à 2020 : 15 euros


NOS PARTENAIRES

GIF - 3.2 ko

GIF - 8.6 ko

JPEG - 15.3 ko


GIF - 3.2 ko


GIF - 7.3 ko


GIF - 9.7 ko


GIF - 6.1 ko


GIF - 20.2 ko


GIF - 8.6 ko