Déconfinement : faire l’école dehors, une occasion "de renouer avec le monde réel"

lundi 4 mai 2020
par  TerraBotanica1

JPEG - 126.2 ko

JPEG - 33.9 ko

C’est l’une des pionnières françaises de l’école dehors. Conseillère pédagogique départementale en arts plastiques en Deux-Sèvres, Crystèle Ferjou défend cette pédagogique alternative qui s’appuie sur les ressources de notre environnement.

À l’approche du déconfinement et du retour en classe des élèves, elle est l’une des signataires de deux tribunes dans la presse : dans Le Monde, mardi 29 avril, et dans Mediapart, vendredi 1er mai. Aux côtés d’élus, de membres de la communauté éducative et de représentants d’associations, elle souhaite faire connaître davantage l’école dehors.

Pourquoi avoir signé ces deux tribunes ?

Crystèle Ferjou : "Je suis l’une des premières praticiennes en France de l’école dehors. C’est un peu naturellement que les initiateurs des deux tribunes (N.D.L.R. : Matthieu Chéreau et Moïna Fauchier-Delavigne, co-auteurs du livre L’Enfant dans la nature, pour Le Monde ; Stéphane Trifiletti, conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine, pour Mediapart) ont pris contact avec moi pour que je puisse les cosigner."

L’école dehors a-t-elle davantage de sens après cette période de confinement ?

"De nombreux enfants sont confinés en appartement, sont sollicités pour continuer l’école à la maison, de manière virtuelle, et n’ont pas accès à l’extérieur. Avec le confinement, beaucoup de personnes ont pris conscience de l’importance du bien-être de la nature. Et à l’approche de la réouverture des écoles, on se dit que c’est l’occasion peut-être de renouer avec le monde réel, de requestionner les apprentissages et de pratiquer l’école dehors."

C’est l’occasion de faire connaître une pédagogie plutôt méconnue…

"Cela reste une pédagogie innovante, mais encore peu connue en France. En même temps, nous avons un recul de plus de 60 ans, car les premières classes dehors se sont développées dans les pays nord-européens dans les années 50. Le Danemark est d’ailleurs l’un des premiers pays européens à avoir rouvert ses écoles avec de nombreux établissements préconisant la classe en extérieur par rapport au protocole sanitaire demandé."

Justement, comment cela pourrait s’organiser en tenant compte des contraintes sanitaires ?

"Faire classe dehors libère certaines de ces contraintes. La distanciation sociale est facilitée à l’extérieur, car il y a plus d’espace et cela permet aux enfants d’être moins en contact des uns des autres. Faire classe dehors, c’est aussi s’appuyer sur un support pédagogique que sont des éléments naturels, la flore, la faune… D’autant que la nature est en perpétuels mouvements et renouvellements. C’est donc plus facile de susciter la curiosité et la motivation de l’enfant car il y a toujours quelque chose à observer, plus que dans une salle de classe."

Un exemple ?

"Une collection de bâtons, qui aura servi à faire des mesures, un tri ou un classement par des élèves, on peut les réutiliser à chaque fois. Puisqu’en milieu naturel, nous avons un support pédagogique qui se renouvelle en permanence, notamment en période de printemps."

Pensez-vous que des établissements scolaires sont prêts à franchir le pas, notamment en Deux-Sèvres ?

"En Deux-Sèvres, une cinquantaine de classes ont recours à l’école dehors, principalement en Gâtine, dans le Mellois et le Bocage bressuirais. Les collègues qui le pratiquaient déjà avant le confinement se projettent pour une ouverture de leur école et un accueil de leurs élèves, avec un temps de classe à l’extérieur. D’autres enseignants souhaitaient franchir le pas après les vacances de Pâques. Avec le déconfinement et la réouverture des écoles, ils prennent conscience qu’il y a des possibilités d’essayer des premières choses."

JPEG - 118.2 ko


Agenda

<<

2020

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RÉFÉRENCES


Des annonces pour mon jardin avec

labouture.fr

JPEG - 186.4 ko

La Fritillaire Pintade de Françoise DAVID

DERNIERS ARTICLES

  • 2020

- Atelier "Les Cactées"

- Atelier "Taille des grimpantes et vigne"

- Assemblée Générale 2020 et Pommes

  • 2019

- Art floral : Décor de Noël
- Atelier "Petits arbres fruitiers et d’ornement"
- Atelier "Engrais verts"
- Fête des plantes de Bressuire du 6 Octobre
- Pique-nique du 27 Juin
- Atelier Art floral : "Les Roses"
- Concours et expo photos "Au bord de l’eau"
- Floralies de Nantes
- Atelier "Butte de permaculture et plantation haie fruitière"
- Atelier "La santé du jardin"
- Marché de printemps à Terra Botanica ANGERS
- Atelier "Soins aux plantes d’appart"
- Atelier "Sols : Amendements / Paillages"
- Assemblée Générale 2019 et Rosiers

  • 2018

- Conférence de Pierre Donadieu
- Atelier "Couronne de Noël"
- Atelier "Bouturage de bois dormant"
- Atelier "Bulbes"
- Fête des plantes de Bressuire
- Atelier "Fougères"
- Pique-Nique du 28 Juin
- Atelier "Greffage d’agrumes"
- Concours et Expo photos "Plumes"
- Atelier "Insectes et auxiliaires"
- Art floral - Jumelage Louisiane
- Atelier "Vivaces"
- Marché aux plantes 2018
- Atelier "Plantation d’arbres"
- Atelier "Une fleur : la Rose !"

- Assemblée Générale 2018 et les champignons

  • 2017

- Art floral, Noël cuivré
- Pépifolies 2017
- Atelier "Conception de jardin"
- Atelier "Conception de jardin"(suite)
- Atelier "Orchidées"
- Fête des Plantes - Bressuire
- Atelier "Rosiers"
- Concours et Expo Photos "Insectes, Araignées et autres Invertébrés"
- Renaturation
- Bassin

  • 2016

- Artisan en herbe 2016

  • 2015

- Pépifolies 2015
- Feuillage travaillé, Mouvement du vent
- Assemblée Générale 2015 et le safran

  • 2014

- Les figuiers
- Aster et Chrysanthèmes
- Foire aux plantes à Bressuire
- Le jardin de Sébastien
- C’est quoi une greffe
- Expo photos 2015 : "Feuilles"
- Expo photos 2014 : "Fleurs Sauvages"
- Le marché Artisan en Herbe 2014
- Floralies de NANTES
- Les haies bocagères
- Qu’est-ce que je coupe ?
- Rapport d’activités 2013
- Qu’est-ce que c’est ces légumes
- Assemblée générale 2014

  • 2013

- Art floral, de neige et d’argent
- Plantations de vivaces
- Les plantes xérophiles
- Sortie du 21 Septembre
- Taille des fruitiers à noyaux
- Art’Palettes au musée Henri Barré
- Les allergies au jardin
- Sortie du 1er Juin
- Les plantes épiphytes
- Les photos de l’ONG SEF franco malgache
- Expo photos 2013 : les FRUITS
- La campagne avec la ville
- Traitements au naturel
- Tailles des arbustes à fleurs
- Art floral, la tresse du cœur
- L’ortie dans le jardin et dans l’assiette
- Rapport d’activités 2012
- Assemblée générale 2013

- Flash back !
- Le Parc Oriental de Maulévrier
- Le parc Camifolia à Chemillé
- Le parc Terra Botanica à Angers

- De l’humour aussi…
- Construction des toilettes sèches
- Musique au jardin de la Magdeleine
- 20 bonnes raisons de faire le marché "Artisan en herbe"


COURRIER :

Terra Botanica

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

Centre Prométhée

21, rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


LE SITE

optimisé pour Mozilla Firefox

résolution 1280x1024


SIÈGE :

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

21, Rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


CONTACT :

GIF - 1.2 ko

info@terrabotanica-thouars.fr


ADHÉSION

L’adhésion à l’association donne accès aux ateliers gratuitement.

Les sorties sont à tarif réduit.

Montant de l’adhésion :

de 2001 à 2012 : 11 euros

de 2013 à 2018 : 13 euros

de 2019 à 2020 : 15 euros


NOS PARTENAIRES

GIF - 3.2 ko

GIF - 8.6 ko

JPEG - 15.3 ko


GIF - 3.2 ko


GIF - 7.3 ko


GIF - 9.7 ko


GIF - 6.1 ko


GIF - 20.2 ko


GIF - 8.6 ko