Le calvaire de cette Bressuiraise atteinte du coronavirus depuis deux mois

lundi 25 mai 2020
par  TerraBotanica1

JPEG - 186.2 ko

JPEG - 22.6 ko

A 33 ans, Sarah (*) est dans la force de l’âge. Mais cette force a été sapée le 1er avril dernier par des symptômes atypiques du Covid-19 qui l’ont plongée dans un abîme de solitude, d’abandon et d’incertitudes dont elle n’est toujours pas sortie 55 jours plus tard.

« Tout a commencé le 1er avril, raconte cette Bressuiraise jusqu’à présent en bonne santé (si ce n’est un léger asthme), active et sportive. J’ai ressenti une forte oppression thoracique sans aucune fièvre ni toux. J’ai consulté mon médecin qui ne savait pas à quoi attribuer ces symptômes. Un soir, une semaine après, j’ai ressenti une sensation d’étouffement. » “ Mon médecin était démuni car l’on m’interdisait de passer un test ” En l’absence de son compagnon, la jeune femme compose le 15. « Le médecin que j’ai eu au téléphone a mis ces symptômes sur le compte d’une crise d’angoisse causée par le confinement. On a fait confiance mais les symptômes ont persisté. »

Depuis, cette oppression thoracique n’a jamais lâché Sarah. « Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai consulté mon médecin ou appelé le 15. Lui m’a prise au sérieux mais le Samu met à chaque fois ces symptômes sur le compte de l’angoisse. Au centre hospitalier Nord-Deux-Sèvres, on m’a interdit de venir pour me faire tester afin d’éviter que j’attrape le Covid-19. » « Pendant un mois, on ne pouvait pas faire de test dans un laboratoire, on me refusait un test à l’hôpital et on m’a laissée seule avec mes symptômes, le stress, la solitude et la douleur, poursuit-elle. Mon médecin était aussi démuni parce que le protocole m’interdisait de passer un test.

On m’a bloqué l’accès à un diagnostic et des soins. »

Comptable en télétravail, Sarah ne bénéficie d’aucun arrêt maladie. Elle s’est mise à faire du sport chez elle ou de la marche pour lutter contre l’angoisse à laquelle on attribuait son état. « Mais les symptômes se sont aggravés. En cas de Covid-19, on doit se reposer et je faisais l’inverse. » Aux symptômes respiratoires, se sont ajoutés une paresthésie faciale (engourdissement du visage), une perte de vision à gauche, des picotements dans le bras et la main et une sensation d’étranglement.

Enfin, Sarah a pu passer un test PCR avec prélèvement nasal il y a trois semaines. Négatif. Elle a replongé dans ses incertitudes et son désarroi mais restait persuadée d’être atteinte du Covid-19. Et ce n’est que récemment qu’un test sérologique a confirmé qu’elle a été touchée par le coronavirus. « J’ai à nouveau appelé le 15 pour demander ce que je devais faire, si je devais signaler les personnes en contact avec moi, mais on m’a dit qu’il n’y a rien à faire. Heureusement que je suis restée strictement confinée même depuis le déconfinement. »

“ Si on n’est pas en détresse respiratoire, on ne nous écoute pas ”

Il semble que Sarah fasse partie de ces rares malades dont la maladie dure bien au-delà de la vingtaine de jours habituels. Sur les réseaux sociaux, des groupes #aprèsJ20, #aprèsJ50 et même #aprèsJ60 se sont créés et comptent plusieurs milliers de personnes dans le même cas. Tous ont en commun de ne pas entrer dans le tableau classique des symptômes et certains en sont à 70 jours de maladie. « Comme pour beaucoup d’entre eux, on a cherché chez moi des problèmes pulmonaires, inflammatoires… Je ne sais plus à combien de prises de sang j’en suis, toutes normales, comme mon scanner thoracique. Quand on demande un rendez-vous chez un spécialiste, les délais sont trop longs. On ne nous prend pas au sérieux. Si on n’est pas en détresse respiratoire ou en train de mourir, on ne nous écoute pas. »

Désormais, Sarah a enfin une certitude : elle est bien malade du Covid-19. Mais c’est la seule. Elle ne sait ni comment ni quand elle en sortira. « Les médias commencent à parler de nos cas. Notre espoir, c’est de faire bouger les choses pour les autres. Je vois trop de gens non masqués dans les commerces. Il ne faut pas minimiser le Covid-19. On n’en meurt pas toujours mais on en souffre parfois longtemps. »

(*) Prénom d’emprunt.


Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RÉFÉRENCES


Des annonces pour mon jardin avec

labouture.fr

JPEG - 186.4 ko

La Fritillaire Pintade de Françoise DAVID

DERNIERS ARTICLES

  • 2020

- Atelier "Les Cactées"

- Atelier "Taille des grimpantes et vigne"

- Assemblée Générale 2020 et Pommes

  • 2019

- Art floral : Décor de Noël
- Atelier "Petits arbres fruitiers et d’ornement"
- Atelier "Engrais verts"
- Fête des plantes de Bressuire du 6 Octobre
- Pique-nique du 27 Juin
- Atelier Art floral : "Les Roses"
- Concours et expo photos "Au bord de l’eau"
- Floralies de Nantes
- Atelier "Butte de permaculture et plantation haie fruitière"
- Atelier "La santé du jardin"
- Marché de printemps à Terra Botanica ANGERS
- Atelier "Soins aux plantes d’appart"
- Atelier "Sols : Amendements / Paillages"
- Assemblée Générale 2019 et Rosiers

  • 2018

- Conférence de Pierre Donadieu
- Atelier "Couronne de Noël"
- Atelier "Bouturage de bois dormant"
- Atelier "Bulbes"
- Fête des plantes de Bressuire
- Atelier "Fougères"
- Pique-Nique du 28 Juin
- Atelier "Greffage d’agrumes"
- Concours et Expo photos "Plumes"
- Atelier "Insectes et auxiliaires"
- Art floral - Jumelage Louisiane
- Atelier "Vivaces"
- Marché aux plantes 2018
- Atelier "Plantation d’arbres"
- Atelier "Une fleur : la Rose !"

- Assemblée Générale 2018 et les champignons

  • 2017

- Art floral, Noël cuivré
- Pépifolies 2017
- Atelier "Conception de jardin"
- Atelier "Conception de jardin"(suite)
- Atelier "Orchidées"
- Fête des Plantes - Bressuire
- Atelier "Rosiers"
- Concours et Expo Photos "Insectes, Araignées et autres Invertébrés"
- Renaturation
- Bassin

  • 2016

- Artisan en herbe 2016

  • 2015

- Pépifolies 2015
- Feuillage travaillé, Mouvement du vent
- Assemblée Générale 2015 et le safran

  • 2014

- Les figuiers
- Aster et Chrysanthèmes
- Foire aux plantes à Bressuire
- Le jardin de Sébastien
- C’est quoi une greffe
- Expo photos 2015 : "Feuilles"
- Expo photos 2014 : "Fleurs Sauvages"
- Le marché Artisan en Herbe 2014
- Floralies de NANTES
- Les haies bocagères
- Qu’est-ce que je coupe ?
- Rapport d’activités 2013
- Qu’est-ce que c’est ces légumes
- Assemblée générale 2014

  • 2013

- Art floral, de neige et d’argent
- Plantations de vivaces
- Les plantes xérophiles
- Sortie du 21 Septembre
- Taille des fruitiers à noyaux
- Art’Palettes au musée Henri Barré
- Les allergies au jardin
- Sortie du 1er Juin
- Les plantes épiphytes
- Les photos de l’ONG SEF franco malgache
- Expo photos 2013 : les FRUITS
- La campagne avec la ville
- Traitements au naturel
- Tailles des arbustes à fleurs
- Art floral, la tresse du cœur
- L’ortie dans le jardin et dans l’assiette
- Rapport d’activités 2012
- Assemblée générale 2013

- Flash back !
- Le Parc Oriental de Maulévrier
- Le parc Camifolia à Chemillé
- Le parc Terra Botanica à Angers

- De l’humour aussi…
- Construction des toilettes sèches
- Musique au jardin de la Magdeleine
- 20 bonnes raisons de faire le marché "Artisan en herbe"


COURRIER :

Terra Botanica

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

Centre Prométhée

21, rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


LE SITE

optimisé pour Mozilla Firefox

résolution 1280x1024


SIÈGE :

Communauté de Communes du Thouarsais

Centre Socio-culturel

21, Rue Victor Hugo

79100 Thouars

Tél : 05 49 66 76 40


CONTACT :

GIF - 1.2 ko

info@terrabotanica-thouars.fr


ADHÉSION

L’adhésion à l’association donne accès aux ateliers gratuitement.

Les sorties sont à tarif réduit.

Montant de l’adhésion :

de 2001 à 2012 : 11 euros

de 2013 à 2018 : 13 euros

de 2019 à 2020 : 15 euros


NOS PARTENAIRES

GIF - 3.2 ko

GIF - 8.6 ko

JPEG - 15.3 ko


GIF - 3.2 ko


GIF - 7.3 ko


GIF - 9.7 ko


GIF - 6.1 ko


GIF - 20.2 ko


GIF - 8.6 ko